• Florian Nunez

Épisode 20 : Frédéric Alary & Pierre Fabre, passage de témoin


Deux familles : une même vision (Crédits : Romain Becker)

Pardi voilà un vrai épisode de confinement ! Romain a eu le plaisir de prendre part à une dégustation organisée par l'Oratoire Saint Martin et leur agent parisien, Romuald Cardon, que nous saluons. C'était début 2020 pour célébrer les 20 ans d'une collaboration commencée par affinité et transformée depuis en une véritable amitié. Fort de ce moment de partage au gré des millésimes proposés, Romain est convaincu : nous devons aller voir les frères Alary pour parler de vins. Ils ont en plus la qualité d'adorer les vins jaunes, comme nous ! Cela devrait être un épisode sympa.


C'était sans compter sur notre Manu national ! Premier trouble dans la réalisation de l'idée mi-mars 2020 : il décide d'un confinement national durant lequel les voyages entre régions sont évidemment proscrits. Qu'à cela ne tienne, on remet ça à plus tard. Cette première vague terminée, nous contactons les frères Alary mais le moment ne tombe pas bien pour eux. Tant pis, nous remettons ça à plus tard, pour la fin d'année sans doute.


Entre temps, Manu revient sur le devant de la scène et signe l'acte II de la très fameuse pièce "un confinement hexagonal" suivie quand même par 65 millions de personnes. Sacré succès ! Encore un temps d'attente devant nous. C'est pour la bonne cause et nous faisons contre mauvaise fortune bon coeur : nous l'aurons cette interview, nous l'aurons ! Toute ressemble avec une pub d'assurance est fortuite.


Un nouvel évènement vient contrecarrer nos plans. Et il est de taille. Les frères Alary ont trouvé repreneur et ont vendu le domaine de l'Oratoire Saint-Martin. Nous nous disons que c'est foutu pour notre épisode, l'occasion est passée et nous l'avons laissé filée. Peut-être pas finalement. Nous contactons Pierre Fabre, du domaine Mont Redon, repreneur de l'Oratoire, pour lui présenter notre idée. Il répond favorablement et l'échange se transforme en l'histoire de la transmission du domaine.


Au départ, pensé autour des deux frères, l'épisode est centré sur deux personnes : Frédéric Alary et Pierre Fabre. Amoureux devant l'éternel du vin, dont ils sont des ambassadeurs hors normes, ils vous racontent une histoire singulière : la passation d'un domaine. Souvent réalisé dans le silence des coulisses du monde du vin, un achat est dévoilé bien après sa réalisation. Forte d'une histoire riche de 10 générations, la famille Alary confie un héritage considérable à Pierre Fabre et ses équipes. Et le choix est révélateur d'une seule volonté : la perpétuation de leurs travaux.


Fan des vins du domaine avant même de rencontrer les frères Alary, Pierre s'engage solennellement à respecter ce point pour poursuivre le mythe de l'Oratoire et pour continuer à progresser dans ses deux domaines. A l'écouter parler, nul doute que le désormais ex-domaine de la famille Alary est dans les meilleures mains possibles.


Comme un plaisir que Pierre et Frédéric se font, ils nous proposent de goûter quelques-une de leurs cuvées. Jamais réticents devant une telle proposition, nous mettons nos verres à contribution. De l'éclat dans les yeux et les papilles aux aguets, nous progressons dans le plaisir, la complexité et la longueur au fur et à mesure que les cuvées et les millésimes se dévoilent. Un plaisir intense magnifié par le partage ! Merci beaucoup messieurs.


Pour écouter l'épisode, cela se passe ici :



Pour trouver les vins du domaine, pensez à aller demander à votre caviste indépendant préféré s'il en a.