• Romain Becker

On boit un coup ? Valcalepio 2013 Rosso riserva Locatelli Caffi

On s'est vu, on a bu, ça nous a plu. Maintenant on vous fait voyager avec nous.


Oui on aime aussi l'Italie


Valcalepio 2013 Rosso riserva Locatelli Caffi


Qu’est-ce que ça m’évoque ? Une légère tromperie. La bouteille trône dans la cave depuis 18 mois, généreux cadeau d’amis. Valcalepio rosso riserva 2013. Ca fleure bon l’Italie. A l’ouverture, ça sent bon, c’est fruité mais ça fleure surtout bon le Bordeaux. Et voilà ! Assemblage merlot-cabernet sauvignon. Le rêve italien s’effondre.


Dans quelle circonstance ? Franchement c’était bon, très bon. Quelques notes d’évolutions agréables. Parfait pour une dégustation à la maison en période de confinement. Le nom à lui tout seul fait voyager.


Avec qui ? En amoureux, les yeux dans les yeux.


Rêvons un peu…


Valcalepio 2013 Rosso riserva ouvert en 2030

Après le confinement et la crise du COVID-19, un monde nouveau arrive. Les Etats ont de plus en plus de mal à s’entendre dans une Europe exsangue. L’Italie sort de l’Union Européenne avec l’avènement d’une doctrine identitaire. La vie devient moins globale, plus locale. Dans ses conditions, certaines appellations sont revues de fond en comble. C’est le cas de Valcalepio. Fini les cépages bordelais. Les viticulteurs veulent de l’italien, du vrai. Au revoir merlot, cabernet sauvignon, bonjour sangiovese, bresciano et autres croatina.


Est-ce que c’est bon ? Évidemment, les italiens savent faire de grands vins. Mais c’est plus difficile d’en trouver en France...

Le bon grain de l'ivresse est disponible sur : 

  • Facebook
  • Instagram